Welcome to Undertale
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Let The Bloodshed Begin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Let The Bloodshed Begin   Dim 7 Aoû - 13:18

Katarina se tenait devant ce trou, qui lui paraissait plus que familier. Avait-elle commis un massacre ici, à l'époque ? N'était-ce qu'une impression ? Elle n'en savais rien, et n'en avait clairement rien à faire. Une aura étrange entourait le lieu. 

"Peut être trouverais-je un adversaire à ma taille, dans ce semblant de grotte" pensait-elle, sans grande conviction.

Le parterre de fleurs jaunes qu'elle trouva une fois sa descente terminée lui rappela quelques souvenirs liés à Noxus, pour une raison qui lui était inconnue. Des souvenirs inutiles, en bref. Elle continua son exploration, sans prêter attention à ce qui l'entourait, ne cherchant qu'une présence, quelqu'un à tuer. Fort, de préférence. Une odeur parvint jusqu'à elle : des présences. Des auras. Rien d'énorme, mais quelqu'un vivait ici, et le simple fait de le savoir lui donnait envie de continuer. Elle arriva devant un groupe de 4 étranges créatures, discutant entre elles, se cachant le temps d'observer la situation :

"Des monstres .. Intéressant" se disait-elle tout bas.

Ils étaient faibles. Plus fort que de simples humains, mais plus faible que l'ancienne Noxienne. Les tuer ne l'avançait à rien.

4 coups de lames se firent entendre, et tranchèrent tant le brouhaha ambiant que les monstres présents.

Katarina décida de continuer sa route, ne se retournant pas un seul instant. Elle allait de l'avant, bien déterminée à trouver une cible de valeur. Sans s'en rendre compte, elle arriva devant un arbre, qui cachait une maison. Noxus. La mission. Ses souvenir revenaient. 

"C'est donc ici .. Je n'avais croisé personne à l'époque. Ils seraient donc revenus après que je sois partie .. ?"

Elle s'interrompit en voyant sortir un être ressemblant à une chèvre : elle semblait encore plus faible que ceux qu'elle avait battue sur son chemin, et ne dégageait pas d'aura particulière. Aucune agressivité.

"Faible" fût la première impression qu'elle eût en voyant ce monstre.

L'irrégularité s'approchait de Katarina, tandis qu'elle restait cachée derrière l'arbre, essayant de détecter d'autres présences.

"Elle est seule ici. Je peux peut être essayer de lui soutirer quelques informations" se disait-elle tout bas.

Une fois suffisamment près, Katarina lança 10 lames à gauche et autant à droite. Les lames lévitaient, et pointaient le monstre à l'aspect animal.
Revenir en haut Aller en bas
Toriel

avatar

Multicompte : Tarita landrix
Messages : 530
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Let The Bloodshed Begin   Dim 7 Aoû - 20:40

Un jour comme les autres chez Toriel... ou presque. il y a des jours ou l'on se réveille avec cette sorte d’instinct, tel un sixième sens qui vous dit que quelque chose ne tourne pas rond. que faisait-elle encore dans les cruines alors qu'elle avait a présent sa maison a la surface ? et bien, disons que depuis que Frisk volait de ses propres ailes, elle aimait de temps a autre retourner a son ancienne vie, en particulier lorsque la température a la surface devenait trop étouffante, supportant mal les fortes chaleurs. 


comme a son habitude, elle fit un brin de toilette, lissa soigneusement son pelage et s'habilla, soignant chaque détail... comme elle l'avait toujours fait. mais cette fois ci, la dame chèvre ne parvenait pas a se débarrasser de cette sensation désagréable, comme si quelque chose d'invisible lui enserrait la poitrine de l'intérieur. Les ruines semblaient calme... trop calme. 

Quelque chose semblait planer dans atmosphère, comme un air glaciale, une aura de mort... que ce passait-il ? alors que la gardienne sortait de chez elle pour aller voire, comme a son habitude si personne n'était tombé, elle s'arrêta brusquement, écoutant le silence, scrutant les alentours. un silence de mort, un bruit de lame... Toriel sentit ses entrailles se tordre. il y avait bien quelqu'un... mais qui visiblement était loin d'avoir des intentions pacifique. 

l’anthropomorphe se crispa, son visiteur était armée et elle n'osait pas penser a ce qu'elle pourrai trouver en quittant sa maison pour avancer dans les ruines. elle ne pouvait qu'imaginer les monstres qui y habitait agonisant, au milieu des amas de poussière qu'il restait de leurs congénères.

droite comme un "I", ne montrant pas la peur qui s'était emparée d'elle, Toriel avança vers le visiteur qui en vérité était une visiteuse, une grande femme a première vue humaine, a la silhouette athlétique avantageuse et aux longs cheveux rouge flamboyants. comme elle s'y attendait, celle ci était armée, les deux se faisaient a présent face... jusqu’à ce que Toriel vois les lames foncés sur elle et eu le réflexe de se protéger le visage, alors que ces dernières se mettent a léviter autour d'elle 

- Qu'est-ce que... ?!

Elle recula de quelques pas en voyant toutes les lames pointées vers elle 

- qui êtes vous ? et que cherchez vous ici ?


Dernière édition par Toriel le Ven 30 Sep - 0:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Let The Bloodshed Begin   Dim 7 Aoû - 21:02

Katarina regardait toujours le monstre, ne sachant pas comment s'y prendre pour obtenir les informations qu'elle souhaitait. La torture ? La menace ? Ou bien, simplement dialoguer ? Elle opta à contre cœur pour le dernier choix. Elle fit reculer les lames, les plaçant derrière elle, telle une armée derrière son chef.

"Excuse moi si je t'ai fait peur, habitant des souterrains. Ce n'était pas mon intention" lui dit-elle en levant un peu les bras, signe de non-agressivité, ramenant par la même occasions les lames derrière elle. 

"Je ne suis qu'un simple voyageur, qui explore le monde à la recherche de puissants adversaires pour améliorer mon pouvoir. Je suis déjà venue ici auparavant, mais personne n'habitait les lieux. Est-tu seule ici ? Ou d'autres personnes vivent avec toi ?" ajouta-t-elle

Elle continua de s'approcher du monstre à l'allure de chèvre humanoïde, cachant du mieux qu'elle pouvait ses pulsions meurtrières habituelles. 
Les lames derrière elles bougeaient une par une, discrètement; une allait au fond de la pièce, une autre au plafond, deux sur les côtés .. jusqu'à ce qu'elles soient toutes placées à des positions que Katarina avait judicieusement choisies. 

Les positions de ses lames étaient en fait assez basiques : il n'en fallait pas trop non plus pour battre une créature si faible. Elles étaient placées de sorte qu'aucune esquive ne soit possible. Si elle esquivait la lame de derrière en allant à gauche, une autre arme l'attendait. Pareil à droite, et même au dessus d'elle. 

"Après tout, elle ne doit pas posséder de pouvoir très puissant pour ne dégager aucune aura." pensait-elle pour justifier la simplicité de son plan.

"Je ne veux pas perdre plus de temps ici, mais je ne peux pas non plus avancer sans savoir ce que ces souterrains me réservent" se disait-elle à elle même, en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Toriel

avatar

Multicompte : Tarita landrix
Messages : 530
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Let The Bloodshed Begin   Dim 7 Aoû - 21:12

Toriel ne savais pas si elle devait se détendre lorsque la voyageuse s'excusa de lui avoir fait peur ou se crisper encore plus qu'elle ne l'était en comprenant que quelque chose sonnait faux dans les paroles de cette dernières, quoi qu'il en soit, elle regardait frénétiquement de gauche a droites les lames qui l'encerclaient, sans doute prête a la transpercer de toutes part sur simple demande de leurs propriétaire, mais au finale, elle les fit revenir derrière elle, cessant de la menacer. elle leva même les bras, comme pour faire comprendre qu'elle venait en paix.... mais comment la croire ?[/size]

Toriel resta ou elle était, immobile et toujours aussi droite et digne, ne voulant pas montrer sa crainte. c'est avec un calme froid qu'elle répondit a l'inconnu, suite a la question de celle ci [/size]

- je suis seule en ces lieux et vous vous trouvez chez moi. vous ne trouverai pas vraiment d'adversaire ici, mon peuple est pacifique et ne demande qu'a profiter de sa nouvelle libérté...

elle s'interrompit en voyant une des lame de son interlocutrice bouger et se placer derrière elle, bientôt suivit par d'autres, qui l'encerclèrent a nouveau, derrière, a gauche a droite... relevant la tête pour en voire également une au dessus d'elle, elle comprit que son instinct ne l'avais pas tromper sur la vrais nature de sa visiteuse et se crispa a nouveau, serrant les dents

- vous ne trouverai pas ce que vous cherchez, il vaut mieux pour vous que vous fassiez demi tour... des maintenant, car vous perdez votre temps. je ne vous laisserai pas continuer votre route

suite a ses paroles, elle écarta les bras et laissa ses mains s'enflammer, prête a se défendre au cas ou la voyageuse tenterai de passer


Dernière édition par Toriel le Mar 21 Mar - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Let The Bloodshed Begin   Dim 7 Aoû - 21:23

Katarina écoutait l'animal, sachant très bien qu'il mentait. Les quatre monstres qu'elle venait de tuer quelques minutes auparavant appartenaient à cet endroit, et la maison cachait l'entrée d'un monde souterrain bien plus étendu. Aucune chance que seules 5 créatures puissent habiter de si larges lieux. La conversation n'avait donc pas portée ses fruits.

C'est aux dernières paroles de son interlocuteur que la génocidaire décida de son sort. La mort. Et pas la plus douce. C'est bien sur ce que Katarina lui réservait depuis le début, mais l’exécution allait être différente, plus douloureuse. Plus lente. 

En voyant les mains de la chèvre s'enflammer, Katarina se mit à rigoler, puis tomba le masque, laissant s'échapper une aura noire qui traduisait une grande haine du vivant et trahissait ses pulsions meurtrières.

"Bien, bien. Si la conversation ne peut me donner les réponses que je souhaite, l'acier le fera" clamait-elle, en sortant ses deux dagues fétiches ornées de décorations gravées dans le sang.

"Let The Bloodshed Begin" furent les derniers mots prononcés par Katarina avant de se jeter à corps perdu sur l'anomalie.

Les 20 lames ne bougeaient pas. Leur maître ne leur donnait aucun ordre; pourquoi faire ? La créature qui lui faisait face était si faible .. Ses deux dagues lui suffisaient amplement. Elle tournait autour de sa cible, comme pourrait le faire un corbeau avec un cadavre. Pas d'attaque, seulement de l'analyse. Elle rigolait.

"C'est donc bien une chèvre" se disait-elle intérieurement

Elle lança une de ses deux dagues en direction de l'animal, avec l'intention de la blesser, et non de la tuer.

"Amusons-nous un peu" pensait-elle en affichant un sourire terrifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Toriel

avatar

Multicompte : Tarita landrix
Messages : 530
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Let The Bloodshed Begin   Lun 8 Aoû - 1:40

le piège était en train de se refermer sur elle, Toriel se tenait face a l'attaquante, regardant les lames autour d'elle, cherchant un échappatoire... mais il y en avait pas. lorsque la génocidaire se déciderai a l'attaquer, elle aura beau esquiver, elle se prendrait tout de même une des dagues dont les lames pointaient dans sa direction, ne lui laissant aucune chance d'en sortir indemne. sans bouger de sa place, elle envoya un rideau de feu sur son attaquante, cherchant avant tout a l’affaiblir suffisamment pour la mettre hors d'état de nuire, et non a la tuer. son attaque magique prit fin et Toriel voulut observer l'étendue des dégâts, mais son adversaire était toujours debout, sortant ses lames... certainement celles qui avaient servit a tuer les autres habitants des ruines.

Voyant la femme aux cheveux rouge s'avancer vers elle, Toriel recula par réflexe mais se stoppa net en sentant la pointe de la dague derrière elle effleurer son dos. prenant sur elle pour garder son calme, la gardienne des ruines se sentait pourtant comme un animal pris au piège, ce qu'elle était sans doute aux yeux de son attaquante. Elle la suivit du regard lorsque celle ci se mit a tourner autour d'elle, semblant l'observer tel une bête curieuse. le reste des lames étaient suspendues en l'air, immobile, attendant sans doute un ordre de leurs propriétaires pour la trancher de toute part. que faire ? gagner du temps, rétablir le dialogue... et tenir bon. ce que l'ancienne reine s’apprêtait a faire au moment ou elle vit l'une des lames voler vers elle, mais c'est en voulant l'éviter qu'elle sentit une douleur vive dans son coté droit. laissant échapper un faible gémissement accompagné d'un rictus de douleur, Toriel referma sa main sur le manche de la dague et entreprit de la retirer de force, s'arrachant un cri de douleur avant de laisser l'arme tombée au sol, crispant sa main sur la plaie 

"... que cherches tu... a prouver exactement ... ?" 

elle attendit que la douleur s’estompe un peu, a moins que ce ne soit son corps qui s'y habituait au bout de plusieurs minutes ? quoi qu'il en soit, la tête lui tourna pendant ce laps de temps ou elle se concentrait pour intérioriser la douleur. se redressant de son mieux, elle se servit de sa main libre pour envoyer une série de boule de feu vers la génocidaire, cherchant cette fois ci a la toucher plus sévèrement, mais n'ayant toujours pas l'intention de la tuer, ne se laissant pas perturbée par le sourire terrifiant de celle ci


Dernière édition par Toriel le Mer 24 Aoû - 3:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Let The Bloodshed Begin   Lun 8 Aoû - 12:30

Katarina rigolait. Non pas que ses actes aient eu une quelconque utilité; elle s'amusait. Trancher chaque once d'espoir, chaque signe de volonté, profiter de chaque faiblesse, tout. Elle ne voulait rien lui laisser, même pas la vie. Pour la punir de sa faiblesse, de son effronterie et du fait qu'elle ait osé lui mentir. Seule sa lame pouvait effacer ce péché. Dans le sang, comme à son habitude.

Elle avançait calmement, profitant de chaque gémissement du monstre. L'étau se resserrait, et elle n'en sortirai pas en un seul morceau. Katarina faisait retentir chaque bruit de pas, chacun de ses sons annonçant à son adversaire l'arrivée de sa mort. Elle souriait. Ce n'était que le début, et elle s'amusait déjà autant.
Elle répondit aux paroles de la maîtresse des lieux avec froideur :

"A toi, rien. Tu es faible, et sans importance. Je parcours le monde à la recherche de personnes suffisamment fortes pour me battre. Mais jusqu'ici .. Personne n'a réussi à me défaire. Si tu m'avais simplement amenée devant celui que je demandes .. Tu ne serais probablement pas morte" répondit-elle, d'un air hautain, montrant beaucoup de mépris pour son adversaire. 

Elle se mit à rigoler nerveusement, à la fois énervée et heureuse.

"De toute façon, que ce soit ou non de ma main, un jour, tu mourras. PARCE QUE LES FAIBLES NE MÉRITENT PAS DE VIVRE !" ajouta-t-elle avec mépris.

Katarina accéléra sa marche, en souriant, ses lames la protégeant de chaque boule de feu. Elle avançait comme si tout n'était qu'un jeu, sans aucune difficulté.

"Penses-t-elle vraiment pouvoir m'arrêter avec ça ?" pensait-elle, en rigolant doucement.

Elle arriva devant la jeune gardienne, affichant un sourire terrifiant et des yeux ne laissant paraître que son envie de meurtre. Elle rappela toutes ses lames, formant un dôme autour d'elle et de son adversaire. Les lames pointaient la chèvre. 

"FUIS. ESSAYE DE FUIR. AMUSES MOI AVANT DE MOURIR ! MONTRES MOI A QUEL POINT TU TIENS A PROTÉGER CET ENDROIT !!" cria-t-elle en rigolant diaboliquement.

Katarina se tenait face à elle, ne détournant pas une seule seconde son regard de sa proie, tel un chat devant une mouche à l'agonie.
Revenir en haut Aller en bas
Toriel

avatar

Multicompte : Tarita landrix
Messages : 530
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Let The Bloodshed Begin   Lun 8 Aoû - 13:11

Toriel regarda la génocidaire repousser chaque boule de feu qu'elle lui envoyait avec ses lames, continuant a se rapprocher d'elle, en riant diaboliquement. Elle, de son coté se tenait toujours debout face a Katarina, aussi droite qu'elle le pouvait, la main crispé sur son coté blessé. que faire ? elle ne pouvait que rester immobile, sans aucune chance de pouvoir stopper son adversaire qui n'avais qu'un mot a dire pour la transpercée de toute parts. Elle avait l'avantage, elle le savait et visiblement, elle se plaisait a rappeler a Toriel sa supériorité par rapport a elle, allant même jusqu'a la traiter de "faible" ce qui était peut être vrais quelque part... au moins, Politruce n'était pas la, il ne la verrai pas tomber et mourir face a la génocidaire, c'était déjà ça... mais comment le vivrai-il lorsqu'il reviendrai et qu'il ne trouverai que ses cendres rependue au pieds de l'arbre devant chez elle alors qu'il serai très certainement le prochain ? a cette pensée, Toriel sentit les larmes lui monter aux yeux, bien que devant Katarina, elle cherchait a les retenir.

]Elle voulut reculer encore lorsque Katarina se retrouva près d'elle mais la pointe de la lame derrière elle la rappela a nouveau a l'ordre, tendit qu'elle voyait bien les envies de meurtres dans le regard de son adversaire. celle ci lui ordonnait de fuir, mais comment ? Toriel se mit a réfléchir, il suffisait de s’échapper du dôme de lame et de courir vers la porte des ruines pour détruire le mécanisme d'ouverture, les bloquant toutes les deux dans les ruines. au moins, la génocidaire ne pourrait pas aller plus loin dans son périple... prenant une grande inspiration, la gardienne des ruines franchit tant bien que mal le dôme de lame sans penser aux éventuels blessures et commença a courir dans une tentative désespérer de bloquer Katarina dans les ruines


Dernière édition par Toriel le Mer 24 Aoû - 3:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Let The Bloodshed Begin   Lun 8 Aoû - 13:25

Katarina prenait plaisir à voir sa proie tenter tant bien que mal de s'enfuir. Elle devait pourtant savoir qu'elle ne s'en sortirait pas vivante. Alors, que comptais-t-elle faire, une fois en dehors du dôme de lames ? Elle laissa une petite faille dans le dôme, là ou le monstre tentait de passer.

"Je ne sais pas ce qu'elle compte faire, mais je ne la laisserai pas faire" se disait-elle en rigolant.

Elle lança une lame vers la chèvre, aussi rapidement qu'une balle, pour transpercer sa jambe. Sa course allait s'arrêter là. Katarina reprit sa marche vers la bête, frottant ses lames l'une contre l'autre comme pour prévenir son adversaire de sa mort imminente et arriva devant elle.

"Peu importe qui tu voulais protéger, tu as échoué. Mais ne t'inquiètes pas .. JE VAIS BIEN M'OCCUPER D'EUX" dit-elle, en rigolant, un air fou sur le visage.

Elle profita de chaque instant, chaque coup de lame lui procurant un plaisir malsain. Une entaille, puis deux, puis trois. Elle jouissait de sa supériorité sans retenue. Après tout, les faibles ne sont faits que pour amuser les forts. C'est du moins comme ça que pensais Katarina. Elle décida de s'accroupir pour mieux cerner le visage de son opposant.

*Tu ne m'amuses plus .." proclama-t-elle en se relevant.

"Tu as échoué, gardienne. Comment peut tu même te proclamer gardienne si tu n'es pas capable de m'infliger ne serait-ce qu'une seule blessure ? Pitoyable .. Rassures toi; ton existence sans intérêt prends fin ici et maintenant. Tu devrais m'en remercier." ajouta-t-elle, avec un sourire plus que diabolique. 

Elle rengaina la lame qu'elle tenait dans la main gauche, et leva le bras droit, dans un silence de mort.

~
Puis .. Plus rien.
Un silence macabre.
Un dernier bruit d'acier.
Un bruit de lame déchirant autant le silence que la mère de l'Underground.
~

Elle regarda son adversaire, agonisant au sol. Son sourire avait disparu.

"Quel déchet .." pensait-elle, en soupirant.

Katarina continua d'avancer, bien décidée à s'enfoncer dans les ruines, laissant son adversaire à terre, toujours à l'agonie. Elle ne se retourna pas un seul instant. Des adversaires bien plus intéressants l'attendait surement un peu plus loin, et elle leur réservait le même sort qu'au pauvre animal qu'elle venait, sans pitié, d'anéantir.
Revenir en haut Aller en bas
Toriel

avatar

Multicompte : Tarita landrix
Messages : 530
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Let The Bloodshed Begin   Lun 8 Aoû - 13:46

Toriel courrait avec toujours un objectif précis en tête: la porte des ruines. ce serai un sacrifice, mais au moins il n'y aurait pas d'autres victimes. elle s'apprêtait a franchir la porte de sa maison au moment ou une vive douleur dans la jambe l'arrêta dans sa course, lui arrachant un cri. la gardienne s'écroula de tout son long en se tenant la jambe une fois au sol, regardant la génocidaire s'approcher, tel un prédateur prêt a achever sa proie, ses pas ponctués par le son des lames frottant l'une contre l'autre, prête a trancher.

Lorsque Katarina se jeta sur elle, Toriel voulut au moins se protéger le visage avec ses bras et se fit lacérer de toute part, étouffant un gémissement a chaque nouvelle entaille. lorsque la génocidaire cessa enfin de la taillader, Toriel était a terre, luttant pour rester consciente et continuer a soutenir le regard de son attaquante, essayant de se relever dans un effort magistrale. tout d'abord a genoux, elle commençait a se remettre debout au moment ou Katarina lui donna le coup de grâce, l'entaillant a nouveau. la gardienne s’effondra aussitôt au bord de l'inconscience, et dans un dernier moment de lucidité, elle attrapa son téléphone et appela le premier numéro qui apparaissait sur la liste: Politruce. 

enfin, voyant Katarina lui tourner le dos pour continuer sa route, elle rassembla ses dernière forces pour lui envoyeur une ultime série de boule de feu, brûlant cette fois ci le dos de la génocidaire, mais ne su jamais le résultat de son attaque car elle perdit aussitôt connaissance, laissant son téléphone en appel...


Dernière édition par Toriel le Mar 11 Oct - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Let The Bloodshed Begin   Lun 8 Aoû - 13:49

Katarina sentait quelque chose de bizarre venant de derrière elle. Une assez forte énergie. Que faisait son adversaire ? Se soignait-il ? Envoyait-il un signal de détresse ? Dans tous les cas, Katarina n'en avait absolument rien à faire.

"Qu'est ce qu'un tel sous être pourrait bien .." se disait-elle, s'interrompant en sentant une grande chaleur dans son dos.

Ses lames agirent comme un système d'autodéfense, essayant de protéger Katarina de l'ultime attaque de son adversaire. Une partie de son dos avait été protégée, mais la génocidaire avait malgré tout été touché.
Elle s'arrêta de marcher et baissa la tête, en rigolant. Pas un rire normal, non, un rire qui voulait dire "Bien joué. Maintenant, je suis VRAIMENT en colère".
Malgré ça, elle continua sa route, une brûlure au dos et un sourire malsain au visage. Sa blessure n'était pas vraiment grave; la brûlure était assez superficielle. Quand bien même, elle avait mal. Et cette sensation lui rappela la manière dont elle avait hérité de sa blessure à l'oeil. Elle s'était promis de ne plus jamais rien laisser au hasard, de toujours aller au bout des choses.

ET C'EST BIEN CE QU'ELLE COMPTAIS FAIRE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Let The Bloodshed Begin   Sam 20 Aoû - 20:34

Politruce était en train de voler comme à son habitude au dessus de la dense forêt de Snowdin comme sa petite balade matinale~, il s'amusa à virevolter entre les arbres, quand soudainement son téléphone se mit à vibrer et à sonner dans son écharpe, ne pouvant pas répondre sinon il risquait de chuter et de tomber entre les arbres et la neige. 

Il se pose donc au beau milieu de la route entre Snowdin et les ruines, voyant que c'était Toriel il souriant sachant la chèvre inquiète de nature, il la rappelle ... Pas de réponse, il réessaya.. Rien, il envoya un sms
*J'arrive je suis sur la route*

Il se met à courir puis à agiter des ailes commençant à voler à toute vitesse, suivant la route dégagée puis rentrée directement dans les ruines voyantes la porte ouverte et plonge quasiment dans le couloir, montant vite les escaliers avant de découvrir le corps de Toriel gisant sur le pas de la porte, horrifié et choqué... Il tomba à genoux prés de Toriel ne sachant pas quoi faire se reprochant de beaucoup de choses pensant l'avoir perdu...
-Tori ...

Il tombe en sanglot contre elle, la main tremblante il saisit son téléphone et appelle vite les urgences des souterrains pour venir chercher, essayant de garder Toriel en vie du mieux qu'il peut ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let The Bloodshed Begin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let The Bloodshed Begin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Steve Begin
» I.5 . let's the hunt begin! venez jolies victimes ~
» Signature de contrat - Steve Begin
» Lets the show begin !
» [TOP] The Propheties Begin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The World is made of Magic :: Flood :: Timeline Pacifiste-
Sauter vers: