Welcome to Undertale
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vulom, la haine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vulom



Masculin Messages : 21
Date d'inscription : 10/11/2016
Age : 20
Localisation : Surface

MessageSujet: Vulom, la haine   Jeu 10 Nov - 23:46



Fiche de Présentation



Informations
☩ Prénom : Vulom
☩ Nom : /
☩ Age : /
☩ Sexe : Mâle
☩ Groupe : Humain
☩ Pouvoirs : Vous connaissez surement les aspects les plus connus de toutes les âmes: Détermination, Patience, Bravoure, Persévérance, Intégrité, Gentillesse et Justice. Il y aurait des légendes comme quoi d'autre âme pourrait exister... Vulom a développer une âme noire, sombre... elle se nomme "Haine" il cherche donc à assouvir son âme en laissant son sombre passé guider ces actions. Vulom utilise des pouvoirs surtout destructeur, ils sont plutôt varié mais ont toutes cette couleur rouge foncé. Il peut générer des chaînes, faire tomber des lames, crée des explosions, etc... Il semblerait cependant qu'il n'aime pas beaucoup la lumière du jour, le forçant à mettre une capuche.



Caractère
Vulom est particulièrement froid envers les autres, que se soit les humains ou les monstres. Il garde une haine envers ces deux races qui l'ont trahis. Il ne prend pas de pitié à voir des personnes souffrir, il n'hésite pas à tuer si il doit le faire. Tout ce qu'il recherche c'est de détruire ce monde pour en revenir à un qui soit enfin comme il le faut... L'amitié, la pitié, la rédemption, tout ça n'existe pas pour lui. Ces formes de gentillesse lui ont apporté trop de malheur pour qu'il y pense...

Il fut cependant un temps où il était bon, farceur, sympathique et même rieur mais après avoir été frapper par cette tragédie, il laissa ses espoirs tomber pour nourrir la rancœur qui couvrait son âme de désespoir et pour au final faire de lui ce qu'il est maintenant... Un humain qui peut être considérer comme un monstre sans cœur...


Physique
Vulom est plutôt grand, faisant quasiment 1m90. Il a un corps mixé entre le svelte et le musclé. Il possède de longs cheveux noirs assez ébouriffé, des yeux rouges et une peau plutôt pâle, sous son œil gauche se situe une marque rouge. Malgré le fait qu'il soit humain, il semblerait qu'il soit physiquement beaucoup plus résistant et fort qu'un simple humain. Certainement la haine qui l'envahit et qui le rend bien plus fort physiquement.

La tenue de Vulom ressemble à une espèce d'armure sombre particulièrement résistante, possédant des bottes ainsi que des avant-bras résistant comme l'acier. Il porte également une longue cape noire qui se finit en plusieurs lambeaux et est surmonté d'une capuche. Il lui arrive parfois de porter un masque afin que les gens ne puissent pas reconnaître son visage si il viendrait à prendre une tenue un peu moins... Agressive. Il possède une épée dont le fourreau est noire et blanc. La lame est d'un métal sombre, une lueur rouge émane de la garde de sa lame et pour finir la poigne est sombre. 



Histoire
Lorsque l’on vous tend une parcelle de pouvoir, que faites-vous… ? Vous la saisissez ? Ou la laissez-vous partir ? Lorsque l’on vous propose que ce qui est néfaste pour vous disparaisse de votre regard… Vous l’acceptez ? Ou vous la refusez ? Tout dépend de votre vie passé ? Comment tant événement on put conclure à ce qui se passe en ce moment… ? Tous ses choix, ses souvenirs, aurais-je pu faire en sorte d’empêcher que tout cela n’arrive ? Où ai-je choisis le bon chemin ? Parfois je m’en veux pour certaine chose, parfois je suis fier de certaine chose, personne en ce monde ne pourrait mettre une critique sur mes faits et gestes, qui donc serait qualifier pour pouvoir justifier la teneur de mes actes ? Personne… Et c’est un fait… Il est trop tard désormais, il suffit simplement de continuer sur le chemin que j’ai emprunté et pas de demi-tour possible… Comment en suis-je arrivé à ça ? Laissez-moi vous raconter une histoire…

Il y a fort longtemps, une dragonne du nom de Phaéris s’était installée dans une montagne pour y vivre tranquillement, exilé des guerres, des problèmes et de tout ce qui pourrait nuire à sa vie, après tout chacun veut vivre sa propre vie non ? Cependant elle n’avait pas calculé qu’un peu plus bas se trouvait un village, et l’arrivée de la dragonne rendit ceux-ci plutôt hostile, la traitant de monstre, d’abomination, d’aberration… Elle tenta d’ignorer leur parole en restant au calme et à l’abri. Elle aurait pu continuer sa vie tranquille sauf que la suite changea pas mal de chose…

Un homme monta au sommet de la montagne après avoir chassé, il tomba nez à nez devant la dragonne et s’en approcha, il la salua poliment mais pour sa part, elle nia les paroles du garçon. Celui-ci continua sa discussion vers elle mais c’était peine perdu, c’était comme parlé à un mur. Cependant à la fin de cette « discussion », elle lui demanda « Pourquoi parles-tu à un monstre ? Ne suis-je pas dégoûtante ? ». Le jeune homme éclata de rire en entendant ses paroles et lui répondit « Si vous qualifiez votre beauté de monstrueuse, dans ce cas nous pourrons nous entendre, entre monstre ? » Bien que ces paroles percutèrent l’ouïe de la draconienne, elle se contenta de lui tourner le dos en ne lâchant aucune phrase. Après tout il était vrai qu’elle n’était pas monstrueuse, la seule chose qui qualifiait cet argument était ces origines draconniques.

Au fil du temps, l’homme revint plusieurs fois saluer la jeune femme qui ne portait aucune attention sur lui, surement forcée à vouloir lui tourner le dos car il était vrai qu’il arrivait à lui tirer les vers du nez sans problème. Mais alors que les jours passèrent, la méfiance de la dragonne baissa et peu à peu elle commença à parler avec l’homme, passant des discussions sobre et monotone par des rires et de la joie. Pour une fois dans sa vie elle avait quelqu’un qui l’aimait pour ce qu’elle était et non pas pour ce qu’elle paraissait être… Elle était… Heureuse ? Finalement, l’affection qu’elle avait vis-à-vis de l’homme se changea en amour. Elle était plus attachée à lui, attendait son retour avec impatience et il lui arrivait même de le regarder du haut de sa montagne au village, elle était même jalouse des filles qui l’approchait ! Puis arriva ce qui arriva, la vérité éclata au grand jour et les deux apprirent que les sentiments étaient réciproques dans les deux sens. Ils finirent par s’aimer, construisirent une maison sur cette montagne, le peuple prit la dragonne pour l’une des leurs et les deux mirent au monde deux enfants. Nous avions une merveilleuse fin… Sauf que le problème avec la vie, c’est qu’elle n’a pas de fin…

Ils trouvèrent un enfant, un jeune garçon. Il était leur "petit rayon de soleil" surnommant l'enfant "Haeven", c'est moi. Ils s'occupèrent de moi, du moins jusqu'à ce que je sois enfant. Cependant la vie n'était pas si belle qu'on pouvait le croire, mon père fut tué par les habitants que le considéraient comme frapper par un charme que lui avait infligé la soi-disante terrible Dragonne. Ma mère quand à elle fut attaqué et chassé de son nid par les habitants. Elle se résigna donc à vivre avec moi jusqu'à se laisser mourir à cause de la mort de son mari qui l'avait profondément affecté. N'étant plus apte m'éduquer, elle me déposa au pied d'une église qui allait prendre soin de moi. Le prêtre et les sœurs s’occupèrent de m'inculquer la bonne parole et une bonne éducation. Une éducation bonne a jeté à la poubelle, même ce village était a jeté… Tout était faux, ce n’était pas ici qu’étais sa vie, mais pourtant j'avais l'attention d'une jeune fille qui restait toujours à mes côtés. Quelle idiote, elle s’était fait des «amis », elle était même tombée amoureux d’un garçon… C’était à vomir… Alors qu’elle suivait ce qu’on lui disait bien gentiment moi je faisais la part des choses de mon côté. Je tabassais des péquenots en ville, je volais à manger, j’étais vraiment un sale gosse… Mais c’était mieux comme ça… Je ne vous dis même pas le nombre de plainte que s’est pris l’église pour toute les conneries que j’ai fait et même si il voulait me punir qu’est-ce que j’en avais à faire ? Ce n’était pas ma famille, je faisais ce que je voulais, j’étais libre !

Et alors que cette fille batifolait dans son amour à l’eau de rose, moi je découvrais quelque chose de puissant, quelque chose qui faisait battre mon cœur plus vite que les flammes, c’était cette puissance, cette force… Je sentais mes origines draconniques remonté, je devenais comment les gens me voyait, un monstre… Un horrible monstre, mais plus je continuais mes actes malsain et je sentais cette force m’envahir de plus en plus. Nous les dragons, nous n’avons pas de maître, nous sommes les maîtres. Nous mangeons à notre faim, nous recevons à nos envies, nous avons tout ce qu’il nous faut… 
Le village est en feu... Mon pouvoir est dévastateur, tant d’innocent éliminé en un clin d’œil. Il n’y a rien qui puisse m’empêcher de me dresser sur le chemin que j’ai choisis… J'ai grandit seul, en laissant derrière moi mort sur mort jusqu'à apprendre le retour des monstres après tant et tant d'année... La haine aura affecter même mon corps... Les monstres ne sont que des monstres et les humains ne sont que des égoïstes manipulateurs... Ce monde est imparfait...



© By A-Lice sur Never-Utopia


Dernière édition par Vulom le Ven 11 Nov - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Toriel



Messages : 332
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Vulom, la haine   Ven 11 Nov - 1:58

Benvenue!

Belle fiche, selon moi,tout est ok, reste a voire l'avis de Mettaton pour ta validation
Revenir en haut Aller en bas
Rossinante



Messages : 40
Date d'inscription : 26/10/2016

MessageSujet: Re: Vulom, la haine   Ven 11 Nov - 14:49

Bienvenue à toi ta fiche me paraît complète tu es donc validé ;) je te souhaite un bon sejour parmis nous!


Juste une question: ton avatar est il un perso officiel? Si oui j'aurait besoin du nom du perso et de l'anime pour le bottin d'avatar.^^

Rossinante/Mettaton
Revenir en haut Aller en bas
Vulom



Masculin Messages : 21
Date d'inscription : 10/11/2016
Age : 20
Localisation : Surface

MessageSujet: Re: Vulom, la haine   Ven 11 Nov - 15:09

Merci encore ! Il s'agit de Solace, du jeu Elsword x)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vulom, la haine   Aujourd'hui à 18:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Vulom, la haine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KOUMAN HAINE TI PE A FE MARC HENRY E SAL DI SOU NEPTUNE...
» humiliation et Haine [PV]
» Une larme entre amour et haine
» LA " MARSEILLAISE CHANT de HAINE
» L'amour vrai suscite la haine. On le reconnaît à cela [Dany]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The World is made of Magic :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: